[PC] Test Skully : La clef pour sauver la nature se trouve sûrement dans votre crâne.

14/20

Avez-vous déjà rêvé d’incarner un crâne échoué sur une plage ?

Bien évidemment que non ! Et pourtant c’est bel et bien le scénario un peu particulier que nous propose l’éditeur de ce jeu dans cette aventure qui sent bon la nature, les paysages variés et l’aventure.

Avant toute chose penchons-nous sur le parcours du très jeune studio, Finish Line Games, créateur de Skully.

Ce studio basé à Toronto au Canada s’est d’abord fait connaître en 2014 avec un tout petit jeu de course loufoque style Derby du nom de Cell Damage HD. Puis dans une seconde itération en 2016, encore plus absurde, Maize où vous incarnez un Maïs génétiquement modifié par des scientifiques et doué de conscience auquel il arrive tout un tas de mésaventures toutes plus folles les unes que les autres. Vous l’aurez donc compris, rien ne fait peur à cet éditeur qui n’hésite pas au cours de ses scénarios comiques à glisser des messages pour essayer de faire réfléchir le joueur sur des différents sujets d’actualités.

C’est probablement dans cette même mentalité qu’a vu le jour Skully, sortie le 04 Août 2020 sur PC/PS4/One/Switch et qui ne manque pas lui aussi d’extravagances. Pour une taille de 14go, certes plutôt conséquente pour le contenue du jeu et une somme de 30€ vous pourrez vous plonger dans cette nouvelle aventure. Cependant, ne vous en faites pas car une dizaine d’heures de jeu au moins vous attendent. Il est également déconseillé au moins de 7 ans bien que l’univers soit particulièrement édulcoré, certains sujets abordés au cours de votre épopée pourraient ne pas parler aux jeunes âmes.

Terry

Le jeu démarre donc sur une plage au travers d’une cinématique, sous forme de diaporama sans animation. Vous y verrez un crâne à la forme étrange, ne ressemblant ni à celui d’un humain ni à celui d’un animal, s’échouer avant qu’un homme, au physique très particulier, le prenne pour le déposer délicatement dans une sorte de bassin de boue. Subitement, comme par magie, le crâne se retrouve enveloppé de vase et dans une lumière aveuglante prendra (ou reprendra en l’occurrence) vie. Très rapidement vous retrouverez ce mystérieux inconnu qui se présentera à vous sous le nom de Terry, l’un des créateurs de cette île, possédant des pouvoirs divins qui lui ont notamment permis de vous ramener à la vie. Il sollicitera ainsi votre aide pour résoudre un conflit familial qui dure depuis plusieurs centaines d’années au sein de sa fratrie.

Et c’est ainsi que votre histoire pourra démarrer, car oui, dans Skully vous incarnerez ce petit crâne.

Et comme vous vous en doutez, contrôler un objet sphérique dans un monde en trois dimensions risque de pas mal vous mettre en difficulté au début. Loin des mécanismes habituels des plateformer type Mario ou encore Banjo-Kazooie. Ici, toute votre attention sera portée pour essayer simplement de ne pas rouler le long d’une pente ou tomber directement dans l’eau du haut d’un rocher exigu. Eau qui sera d’ailleurs votre premier ennemi, votre vie étant représentée par la boule d’argile à l’intérieur de votre crâne, prendre l’eau la diluerait donc quasi-instantanément et vous tuerait par la même occasion. La mort n’est malgré tout pas un élément punitif : tout d’abord, vous allez très régulièrement croiser des bassins de boue qui vous serviront de check-point et si par malheur vous venez à mourir, vous vous retrouverez immédiatement au dernier bassin. Le but sera donc avant tout de maîtriser vos déplacements, puis, plus tard dans l’aventure, de résoudre des problèmes de plus en plus complexes et techniques pour avancer.

Strong Form

Une des particularités de votre petit héros c’est qu’il apprendra au cours de l’aventure à changer de formes. Chaque forme aura évidemment ses spécificités pour vous permettre d’avancer dans l’histoire et elles auront également un avantage certain, elles ont des pieds ! Et évidement chacune des formes débloquées pourront être changées à chaque check-point.

C’est là où la grande qualité de ce jeu prendra tout son sens. Le level design !

Car dans Skully, un soin tout particulier sera porté sur la manière dont les niveaux sont toujours pensés pour que vous vous creusiez la tête pour continuer d’avancer. Par exemple, si vous vous sentez trop en sécurité dans votre transformation, un mur avec un espace permettant de ne faire passer qu’un petit objet vous barrera la route. Vous obligeant ainsi à reprendre à nouveau des risques sous la forme originelle de Skully. Chaque énigme que vous croiserez aura également différents moyens d’être résolue. Il n’y aura jamais qu’une seule manière d’arriver à vos fins !

Cependant, vers la moitié du jeu vous risquez de vous rendre peu à peu compte du revers de la médaille de ces transformations variées et de ces énigmes. Alors que jusque-là, malgré quelques longueurs, le jeu vous tenait en haleine. Au fur et à mesure des casse-têtes, il perdra cruellement en dynamisme. La route se complexifie pour laisser place à la réflexion pure et dure. Et même si ce genre d’épreuves pourraient plaire à certain, le changement abrupt du gameplay sera quelque peu indigeste.

C’est le principal point noir de ce titre. Le concept s’essouffle un peu trop rapidement pour l’histoire qu’il raconte. Le gameplay changera donc pour s’adapter à cet essoufflement et ne pas lasser le joueur. Cependant cette évolution provoque une certaine cassure dans le rythme assez soutenu du jeu jusqu’alors.

Malgré tout Skully garde des qualités indéniables et même si la fin se fera plus difficilement que la découverte, le message derrière en vaut la peine. Une belle morale vous attendra au bout de cette petite épopée et fera même peut-être verser une petite larme aux âmes les plus sensibles d’entre vous. Le level design reste tout de même la qualité principale de ce jeu. Prouvant que même avec des moyens très réduits il est tout à fait possible de créer des mondes qui donnent l’impression d’être réfléchis dans les moindre détails et qui sauront vous rendre nostalgique des jeux de plate-formes en couloir de votre enfance.

Resident Evil VIllAGE: 25 ans après, un retour aux sources réussi!

L’article suivant n’est pas le point de vue de Critix ni même écrit par Critix, il est à prendre comme un édito d’une fan, un droit de réponse à la critique officielle de Critix : Resident Evil Village : perdu entre héritage et succession… rédigé par MehdiRTX disponible ici.

L’histoire d’Ethan Winters ?

Là où Resident Evil 7 nous donne accès à un Ethan complètement vide et même handicapant, Village réussit à me faire complètement changer d’avis. Ici, je trouve un Ethan plus nerveux et beaucoup mieux encré dans l’univers, je pense que l’entraînement militaire qu’il a reçu, contribue complètement à la nouvelle personnalité d’ Ethan et en fait un personnage beaucoup plus attrayant. Je me retrouve à éprouver de la sympathie et de l’empathie pour ce personnage que je trouvais jusque-là insignifiant et le dénouement final le concernant répond intelligemment à bon nombres de mes questions, ce qui a le mérite de me faire revoir toute l’opinion négative que j’avais sur lui. Là où on pourrait penser qu’il s’agit de l’histoire d’ Ethan dans ce Village et apparemment vendue comme tel, à aucun moment je n’ai perçu le jeu comme ça. Je l’ai plutôt pris comme l’histoire personnelle de Miranda et celle de Rose. Mon objectif au fur et à mesure que j’aie avancé, était toujours d’en découvrir plus sur Rose et Miranda. Pourquoi il se passe telle chose ? Pourquoi Rose semble-t-elle si importante ? comment on en est arrivé là ? J’ai perçu l’histoire d’Ethan simplement comme un papa qui ne pense qu’à sauver sa fille, rien de plus.

Quel mystère entoure Rose Winters ?

Une pâle copie de Resident Evil 4 ?

En aucun cas je vois Village comme l’héritage de Resident Evil 4. Certes on peut y trouver un certain hommage dans quelques séquences et on trouvera dans le générique final le même concept que dans celui de RE4 : l’ histoire du village et comment Miranda en a pris possession. Je trouve l’atmosphère de Village bien au-dessus de ce que propose RE4 dans son ensemble. Là où les joueurs peuvent qualifier Village de copie, il est bon de rappeler que le village de RE4 et son ambiance particulière concerne qu’une infime partie du jeu, là où dans Village, elle est omniprésente. En soit, c’est donc là que doit s’arrêter la comparaison entre RE4 et ce 8e opus. Le Duc n’a aussi rien à envier au célèbre marchand de RE4, ici on a le droit à un vrai personnage qui soulève des questions sur sa présence et qui prend part au déroulement de l’histoire contrairement à son prédécesseur. C’est grâce au Duc avec qui vous pourrez optimiser vos armes, vendre vos trésors, acheter de nouvelles armes mais aussi des munitions tel que balles de pistolet, fusil, ainsi que des mines…Toutefois, choisissez bien ce que vous souhaitiez acheter en priorité car il vous en coûtera un certain prix et vos choix peuvent faire la différence.

Le Duc et le célèbre marchand de Resident Evil 4

Pas dans l’esprit Resident Evil ?

Je trouve que Village arrive à se démarquer de RE7 et à entrer à nouveau dans l’histoire Resident Evil, que ce soit par son ambiance, par son gameplay, son bestiaire et bien évidement son histoire à laquelle j’ai toujours accordé beaucoup d’attention. Ici, je me suis tout de suite sentie investi et intriguée par ce que l’histoire me propose d’entrée de jeu, l’envie d’en savoir plus, le besoin d’avoir des réponses qui entraînera systématiquement d’autres questions, des antagonistes qui nous tarde d’être affrontés, avec chacun une identité et une atmosphère qui leur est propre. Village réussi là ou RE7 s’est planté.

Ce conte a t-il des secrets à révéler ?

Un Ethan RPG ?

J’ai été étonnée de la prise en main intuitive d’Ethan, très agréable à jouer pour ma part. Là où j’étais septique : le craft. Finalement, « chasser » des animaux spéciaux pour pouvoir améliorer son Ethan s’est révélé être plutôt sympathique et force le joueur à explorer d’avantage la MAP, sans pour autant rendre ceci indispensable. L’amélioration des armes reste elle, en revanche indispensable et retrouver un inventaire similaire à celui de RE4 est un plaisir, les seuls défauts que je lui reproche sont le fait qu’on ne puisse pas recharger à partir de l’inventaire (alors qu’il est possible d’y choisir son arme) et qu’en fin de jeu, il soit vraiment immense. On laissera donc de côté la gestion réelle de cet inventaire. Pouvoir fabriquer ses remèdes de soins et ses munitions à également son avantage, notamment le fait de ne pas trop blinder son inventaire, cependant réfléchissez bien à ce qu’il vous faut avant d’entreprendre toute fabrication car vous pourriez le regretter.

Saurez-vous trouver cet oiseau rare ?

Un jeu trop scripté ?

Concernant les scripts du jeu, on pourrait en effet croire qu’ils sont nombreux et notamment toute la partie concernant le château de Dame Dimitrescu, mais il s’avère que sur la globalité du jeu, ils sont bien peu présent, nous laissant donc la possibilité de vadrouiller où bon nous semble, de partir à la recherche de trésors et d’affronter des ennemis que vous ne rencontreriez que si vous avez l’âme d’un explorateur.

Une partie de la MAP à explorer

Un Lore ridicule ?

Concernant le lore du jeu et en jouant sur ma connaissance approfondie de l’histoire Resident Evil, je ne peux qu’ être satisfaite de ce que j’y ai découvert : un lien avec les précédents opus, passant notamment par Resident Evil 1, 5, et 7, une continuité logique, un tas de nouvelles questions à se poser et un tas de réponses à théoriser, si le joueur se donne la peine de prendre le temps de lire tous les documents présents dans le jeu. Tout ce que j’aime.

(La version Deluxe apporte un document inédit intitulé « Rapport sur la famille Baker » que je vous invite fortement à lire, disponible sur la chaîne Youtube CritixOrg)

Quel lien entoure les maisons des 4 nobles ?

Ma conclusion ?

Resident Evil Village est pour moi une totale réussite et mérite grandement sa place dans la licence. Là où Village sera dans les mois à venir ouvertement critiquer pour son histoire que les joueurs accusent déjà de partir dans tous les sens, il restera très marquant pour moi et il a totalement dépasser mes attentes. Il fera probablement partie de ces Resident Evil totalement incompris par la plupart des joueurs, au même titre que Resident Evil 5 et 6, ne voyant sûrement en lui qu’un fps fait pour défourailler du lycan, ne s’intéressant encore une fois qu’à la forme du jeu plutôt qu’au fond.

Merci à The_Pyrot pour le titre et les photos.

L’état des stocks #17 – 14/05

Silence radio !    

Comme vous avez pu le constater, cette fin de semaine fut très calme et sans le moindre drop. Depuis le mois d’avril, les semaines s’enchaînent et se ressemblent avec des stocks très limités en consoles.

Pour ce qui est des bonnes nouvelles, de ce que j’ai pu lire, l’enseigne Boulanger aurait réceptionné un stock important de consoles PS5. Cependant, il est impossible pour nous de savoir si cette réception est pour les commandes en ligne ou à venir chercher directement en magasin. Ainsi, deux possibilités s’offrent à vous, la première est de vous rendre régulièrement dans un magasin situé près de chez vous. Et la seconde est de scruter leur site internet dans l’attente d’un drop. Nous vous tiendrons donc au courant de ces informations.

Cdiscount sait se faire attendre puisque leur dernier drop en date remonte au 21/04. De plus Géant Casino qui fait partie du groupe Cdiscount s’est vu accorder une vente en ligne. Donc gardons un œil ouvert, ne sait-on jamais.

C’est donc sur ce calme que se clôture cette semaine,

En espérant que la semaine prochaine soit plus dynamique et riche en rebondissements.

Le bot Critix ainsi que toute l’équipe RTX est là pour vous guider et vous aider. Même si le bot n’est pas live sur Twitch, il tourne constamment en fond et vous serez alertés sur le Discord si il trouve quoi que ce soit. N’hésitez pas à demander de l’aide à la communauté.

Laissez tourner le bot sur Twitch ou sur Youtube et dès que vous entendrez une alarme; c’est qu’une console a été détectée. A vous d’être parmi les plus rapides pour ne pas rater la votre !

Pour vous aider à être plus rapide nous vous recommandons ce tuto :

Notez toutefois que le bypass ne fonctionne pas sur tous les sites mais sur une bonne majorité d’entre eux.

Vous avez également d’autres tutos sur notre Discord sur lequel vous pourrez également profiter d’informations et rumeurs supplémentaires concernant les prochaines disponibilités en PS5 et RTX 3000 !

Bon week-end à tous.

La Dualsense arrive dans deux nouveaux coloris

La nouvelle manette de Sony tant appréciée des joueurs et qui est beaucoup plus facile à se procurer que la console en elle même arrive dans deux nouveaux coloris.

Playstation vient d’annoncer cela sur son blog officiel. Leo Cardoso et Satoshi Aoyagi de l’équipe Design de Playstation ont déclaré à ce sujet :

« Notre objectif est toujours de trouver des designs qui vont surprendre et plaire à nos fans. Ces nouveaux coloris sont le résultat d’un processus de sélection exhaustif. Nous voulions que les nouveaux coloris de la manette soient complémentaires, tout comme la manette sans fil DualSense originelle et la console PS5, alors nous avons conçu ces coloris sur le thème de la galaxie, car cela nous semblait être la progression naturelle pour la PS5 et les accessoires originels. » – Leo Cardoso

Cosmic Red

« Les deux modèles Midnight Black et Cosmic Red possèdent une teinte bleue subtile qui produit des nuances de rouge et de noir uniques. Cette teinte bleue est également présente sur la manette sans fil DualSense originelle de sorte que les trois coloris s’accordent bien. Les couleurs des touches de la manette et les détails ont également été conçus pour s’adapter aux nouveaux coloris.

Nous espérons que ces nouveautés raviront nos fans et leur permettront d’apprécier encore plus leurs sessions de jeu. » – Satoshi Aoyagi

Midnight Black

Il faudra attendre le mois prochain pour pouvoir vous les procurer ce qui reste quand même beaucoup moins long que le temps à attendre pour se procurer facilement une PS5…

L’état des stocks #16 – 12/05

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ps5.png

Enfin du mouvement ! De bonnes nouvelles pour les jours à venir.

Malgré les journées successives sans le moindre drop, ce mercredi 12 mai fut riche en rebondissements. Et cela pour notre plus grand plaisir.

En effet, c’est du côté des Italiens que la journée a été déclenchée. C’est notamment, Amazon IT qui a lancé les hostilités vers 9h20. Pour ce qui concerne le stock disponible, deux hypothèses sont envisageables. La première, un faible stock proposé de la part d’Amazon. Et la seconde, le fait que potentiellement une bonne partie de l’Europe ait tenté leur chance pour obtenir une PS5.

C’est ensuite Géant Casino qui a suivi sur cet élan, en nous proposant un drop à 10h. Pour rappel, Géant Casino et Cdiscount font partie du même groupe. C’est pourquoi, il faudrait être vigilant sur le site de Cdiscount qui pourrait nous proposer un drop dans les jours à venir. Toutefois, cela reste une supposition. 

Si cela peut nous réconforter sur les drops à venir, le stock quant à lui reste encore très faible.

Pour ce qui concerne les rumeurs de stocks, Carrefour et Super U auraient réceptionné des consoles donc de potentiels drops à venir. Quant à Auchan et Boulanger, ces derniers reçoivent quelques consoles en magasins. Donc si vous vous trouvez dans l’un de ces magasins n’hésitez pas à tenter votre chance.

De l’autre côté de la Manche, le magasin anglais GAME  (l’équivalent de Micromania) ainsi que Argos et Amazon UK attendraient également une réception de stocks très prochainement.

Le mois de Mai s’annonce néanmoins plus fructueux que le précédent ! Gardons espoir.

Le bot Critix ainsi que toute l’équipe RTX est là pour vous guider et vous aider. Même si le bot n’est pas live sur Twitch, il tourne constamment en fond et vous serez alertés sur le Discord si il trouve quoi que ce soit. N’hésitez pas à demander de l’aide à la communauté.

Laissez tourner le bot sur Twitch ou sur Youtube et dès que vous entendrez une alarme; c’est qu’une console a été détectée. A vous d’être parmi les plus rapides pour ne pas rater la votre !

Pour vous aider à être plus rapide nous vous recommandons ce tuto :

Notez toutefois que le bypass ne fonctionne pas sur tous les sites mais sur une bonne majorité d’entre eux.

Vous avez également d’autres tutos sur notre Discord sur lequel vous pourrez également profiter d’informations et rumeurs supplémentaires concernant les prochaines disponibilités en PS5 et RTX 3000 !

L’état des stocks #15 – 07/05

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ps5.png

Un drop inattendu aujourd’hui ! Micromania a droppé des consoles Digitales et Standard, ainsi que des packs pour les deux consoles avec jeux et accessoires, ce matin aux alentours de 10 heures !

Il est assez rare que Micromania drop, car le magasin fonctionne le plus souvent par liste d’attente; nous étions donc tous assez surpris ce matin ! Il s’agit du 2e drop du mois avec Cultura, a seulement un jour d’écart, de quoi redonner de l’espoir pour le mois à venir !

Selon Ouest France, nous devrions voir des drops Cdiscount et Amazon FR très prochainement.

N’oublions pas que le fait que le cargo Ever Given étant toujours bloqué dans le canal de Suez à cause de litiges financiers pourrait causer encore quelques retard dans l’acheminement des consoles qui pourraient se trouver dans ses containers. Également, les précommandes PS5 sont terminées en Chine; les consoles devraient desservir le pays pour le mois de Mai. La priorité de réapprovisionnement n’est pas focus sur l’Europe pour le moment.

En revanche, de l’autre côté de la Manche, le magasin anglais GAME  (l’équivalent de Micromania) ainsi que Argos et Amazon UK attendraient également une réception de stocks très prochainement, dans la semaine du 10 et 14 Mai.

Le mois de Mai s’annonce néanmoins plus fructueux que le précédent ! Gardons espoir.

Le bot Critix ainsi que toute l’équipe RTX est là pour vous guider et vous aider. Même si le bot n’est pas live sur Twitch, il tourne constamment en fond et vous serez alertés sur le Discord si il trouve quoi que ce soit. N’hésitez pas à demander de l’aide à la communauté.

Laissez tourner le bot sur Twitch ou sur Youtube et dès que vous entendrez une alarme; c’est qu’une console a été détectée. A vous d’être parmi les plus rapides pour ne pas rater la votre !

Pour vous aider à être plus rapide nous vous recommandons ce tuto :

Notez toutefois que le bypass ne fonctionne pas sur tous les sites mais sur une bonne majorité d’entre eux.

Vous avez également d’autres tutos sur notre Discord sur lequel vous pourrez également profiter d’informations et rumeurs supplémentaires concernant les prochaines disponibilités en PS5 et RTX 3000 !

Bon week-end !

L’état des stocks #14 – 06/05

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ps5.png

Bonjour ! Des bonnes nouvelles aujourd’hui !

En effet, Cultura à droppé aujourd’hui un peu avant 10h, comme les rumeurs l’indiquaient. Il s’agissait malheureusement d’un stock minime, qui ne change pas de l’habitude de Cultura. Si les rumeurs continuent d’être vraies, il se peut que Cdiscount ou Amazon suivent demain ou dans le courant de la semaine prochaine, selon Ouest France.

Le cargo Ever Given étant toujours bloqué dans le canal de Suez à cause de litiges financiers pourrait causer encore quelques retard dans l’acheminement des consoles qui pourraient se trouver dans ses containers. Également, les précommandes PS5 sont terminées en Chine; les consoles devraient desservir le pays pour le mois de Mai. La priorité de réapprovisionnement n’est pas focus sur l’Europe pour le moment.

En revanche, de l’autre côté de la Manche, le magasin anglais GAME  (l’équivalent de Micromania) ainsi que Argos et Amazon UK attendraient également une réception de stocks très prochainement, dans la semaine du 10 et 14 Mai.

Le bot Critix ainsi que toute l’équipe RTX est là pour vous guider et vous aider. Même si le bot n’est pas live sur Twitch, il tourne constamment en fond et vous serez alertés sur le Discord si il trouve quoi que ce soit. N’hésitez pas à demander de l’aide à la communauté.

Laissez tourner le bot sur Twitch ou sur Youtube et dès que vous entendrez une alarme; c’est qu’une console a été détectée. A vous d’être parmi les plus rapides pour ne pas rater la votre !

Pour vous aider à être plus rapide nous vous recommandons ce tuto :

Notez toutefois que le bypass ne fonctionne pas sur tous les sites mais sur une bonne majorité d’entre eux.

Vous avez également d’autres tutos sur notre Discord sur lequel vous pourrez également profiter d’informations et rumeurs supplémentaires concernant les prochaines disponibilités en PS5 et RTX 3000 !

L’état des stocks #13 – 05/05

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est ps5.png

Gardons espoir pour le réapprovisionnement de consoles en Europe ce mois-ci ! Pas de stocks aujourd’hui nous concernant, mais quelques bonnes et mauvaises nouvelles.

Le cargo Ever Given étant toujours bloqué dans le canal de Suez à cause de litiges financiers pourrait causer encore quelques retard dans l’acheminement des consoles qui pourraient se trouver dans ses containers. Également, les précommandes PS5 sont terminées en Chine; les consoles devraient desservir le pays pour le mois de Mai. La priorité de réapprovisionnement n’est pas focus sur l’Europe pour le moment.

Il se peut que les drops soient néanmoins plus conséquents que le mois d’Avril ! Comme nous le disions, des drops étrangers sont apparus récemment. De quoi redonner un peu d’espoir ! Le magasin GAME en Angleterre (l’équivalent de Micromania) ainsi que Argos et Amazon UK attendraient également une réception de stocks très prochainement, dans la semaine du 10 et 14 Mai.

Concernant la France cette semaine, quelques rumeurs circulent comme quoi Cultura et Cdiscount organiseraient une vente dans la semaine. A prendre avec des pincettes !

Le bot Critix ainsi que toute l’équipe RTX est là pour vous guider et vous aider. Même si le bot n’est pas live sur Twitch, il tourne constamment en fond et vous serez alertés sur le Discord si il trouve quoi que ce soit. N’hésitez pas à demander de l’aide à la communauté.

Laissez tourner le bot sur Twitch ou sur Youtube et dès que vous entendrez une alarme; c’est qu’une console a été détectée. A vous d’être parmi les plus rapides pour ne pas rater la votre !

Pour vous aider à être plus rapide nous vous recommandons ce tuto :

Notez toutefois que le bypass ne fonctionne pas sur tous les sites mais sur une bonne majorité d’entre eux.

Vous avez également d’autres tutos sur notre Discord sur lequel vous pourrez également profiter d’informations et rumeurs supplémentaires concernant les prochaines disponibilités en PS5 et RTX 3000 !

Critique – Resident Evil Village : perdu entre héritage et succession…

15/20

Ca y est, Resident Evil Village est là, enfin très bientôt si vous lisez ce test au moment de sa publication et nous avons pu en faire le tour pour vous proposé un avis, le plus éclairé possible, sur le dernier opus d’une saga légendaire qui souffle sa 25ème bougie cette année. Alors anniversaire réussi ?

Un papa en or

Dés que l’on lance le jeu et que nous prenons le contrôle d’Ethan le « WOW » effect, sur PS5 en tout cas (les versions Series X et PC semblent similaires), est immédiat. La direction artistique est magistrale et le jeu parait techniquement bluffant. On est rassuré d’emblée, on est bien face à un véritable jeu next gen.

l’arrivée au village saura faire bonne impression

L’histoire prend le temps de se mettre en place sans jamais trainer en longueur puis nous sommes enfin en mesure de nous déplacer « librement » dans le village via une succession de zones couloirs. Aucun chargement n’est à compter pendant notre découverte et on se rend vite compte qu’Ethan est bien plus rapide que lors de son épopée en Louisiane pour sauver Mia.

La toute première bande annonce de ce RE8 débutait elle même par un message : « Son histoire touche à sa fin ». Voilà comment on était introduit à l’univers de Village. Ethan le père, le mari, le héro malgré lui est ce que Nemesis était à Resident Evil 3 Remake : la star du jeu (le jeu de mot en moins). Et c’est probablement là que l’on retrouve le premier problème de ce Resident Evil. Ethan a toujours été perçu comme une coquille vide dans Resident Evil 7 devenant presque un avatar du joueur pour que l’on puisse vivre et subir les horreurs du manoir Baker. Ce qui se matérialisait d’ailleurs encore plus quand on jouait à cet opus comme il avait été imaginé, à savoir en VR ou le joueur devenait littéralement le héros. Ainsi la nouvelle importance que revêt aujourd’hui ce personnage semble incohérente et les joueurs auront du mal à ressentir une quelconque sympathie pour lui. Cela donnera naissance, pendant toute votre partie, à une dissonance entre ce que l’on sait et ce qui nous est dit du personnage d’Ethan. On prendra par exemple ce moment où Ethan dit fièrement à un ennemi dans une ligne de dialogue à faire pâlir John Rambo : « Tu veux me prendre ma fille, bah j’aimerais bien voir ça ! » D’accord c’est badass, sauf qu’il s’est effectivement fait kidnappé sa fille donc une telle ligne n’a aucun sens à ce moment là.

Je ne prétends pas parler au nom de tous les fans ou joueurs qui apprécient les Resident Evil mais l’histoire d’Ethan n’a jamais passionné les foules et basé ce nouvel opus sur son histoire à lui est en soi, déjà un loupé par Capcom. Peut être se sont-ils dit que Resident Evil 7 Biohazard étant à ce jour, l’épisode le plus vendu de toute la saga, Ethan avait forcément des fans qui mourraient d’envie de connaître la suite de son histoire.

Ceci étant, le jeu ne se résumant évidemment pas à son personnage principal. On est capable d’apprécier la qualité visuelle et une certaine jouissance de gameplay que nous évoquions en début de test sans trop de problème.

Perdu entre héritage et succession

De l’inventaire au marchand en passant par les spinelles à viser dans le décor ou même par des éléments entiers de level design et de game design, cela ne fait aucun doute. Resident Evil Village se veut être l’hériter de Resident Evil 4. L’atmosphère également avec ce village européen, ces cloches qui sonnent ou même le Duc qui fait une référence claire au marchand d’RE4 et plus encore nous rappellent cette envie des développeurs de nous proposer un jeu aussi fun manette en mains que ne l’était celui que l’on considère comme le père du TPS moderne. Et si tout n’est pas parfait, comme l’implémentation des fameuses barricades de RE4 qui ne servent à rien ici, le résultat est quand même très réussi tant nous nous sommes amusés sur certaines phases de jeu.

Toutefois, l’héritage de Resident Evil 4 n’est pas la seule facette que revêt Resident Evil Village puisque celui se veut également être le digne successeur de Resident Evil 7. Si les deux propositions se valent, elles restent néanmoins diamétralement opposées et proposent une vision du survival horror qui ne se mélange pas. L’horreur basée sur l’atmosphère, beaucoup plus lente et psychologique ne peut pas se marier, à mon sens, avec la philosophie d’RE4. Si bien que pour le second chapitre du jeu, vous serez démunis de toutes vos armes afin de renier tous les principes de Resident Evil 4 pour faire vivre l’autre vision qui partage l’influence sur VILLAGE, celle d’RE7. Un rythme qui semble cassé et qui viendra plus tard alourdir toute tentative de NG+ auxquelles le jeu vous incite pourtant.

Certains plans sont vraiment somptueux

De ce désir de vouloir satisfaire tout le monde en résulte un cruel manque d’identité. On croit parfois jouer à un Resident Evil 4 en moins bien puis il semblerait que nous jouions à Resident Evil 7 mais là encore en moins marquant. Le jeu n’apporte rien de marquant et même le village qui semblait si mystérieux et invitant à l’exploration n’a aucune identité. Peut être qu’un ancrage dans une vraie culture européenne comme a pu le faire RE4 avec l’Espagne aurait aidé sur ce point. En effet si tout semble indiqué que le jeu se déroule en Roumanie ce n’est jamais explicitement dit.

Les thèmes qui font parti de l’ADN d’un Resident Evil sont ici extrêmement timides voir absents (pas de musique de save room) si ce n’est deux thèmes lors de deux combats de boss qui sont assez épiques mais qu’on oubliera finalement.

Un Ethan RPG

Au rayon de la durée de vie, nous avons terminé notre première partie en un peu moins de 8 heures de jeu mais la durée de vie du jeu est bien plus grande que cela. Une fois le jeu terminé vous débloquerez le mode la boutique spéciale que vous pourrez dans laquelle vous pourrez acheter beaucoup de contenus supplémentaires dont le mode Mercenaires qui est probablement une vitrine du dynamisme que peut avoir le gameplay de Resident Evil Village. Puisque vous pourrez y cumuler les orbes bleus et les dépenser pour avoir un Ethan de plus en plus rapide rendant l’élimination de monstres, issus d’un bestiaire qui est probablement le plus varié de toute la saga, extrêmement jouissive.

Mais où mène ce pont ?

Dans le mode histoire vous pourrez également améliorer votre personnage en apportant des la viande, de la volaille ou du poisson chassés au préalable au Duc. Celui ci vous cuisinera un plat qui offrira une amélioration permanente à Ethan, que ce soit en termes de santé maximale, de vivacité ou de défense.

Comme vous l’avez probablement déjà vu dans les démos vous aurez également la possibilité d’améliorer vos armes, comme dans RE4 une fois encore et là aussi cela permet de dynamiser tous les combats notamment lorsque vous choisissez comme moi, d’améliorer en priorité la cadence de tir. Et puisque nous avons testé le jeu sur PS5 il faut bien avouer que la Dualsense apporte beaucoup d’impact sur les gun fights à l’aide des gâchettes adaptatives même si son exploitation n’est pas aussi poussé que sur le récent Returnal. Et toujours à propos des améliorations techniques apportés par la PS5 on restera émerveillé par les prouesses du SSD qu’elle embarque. Les temps de chargements ne sont même plus réduits à ce stade, ils sont inexistants.

Toutes les upgrades d’Ethan et de son arsenal ne seront pas de trop pour vous attaquer à l’immense Boss Squad du jeu. Ces affrontements sont extrèmement nombreux mais encore une fois peu marquant tant les personnages manquent de profondeur. Ainsi, les upgrades sont gardées d’une partie à l’autre et cela pousse les joueurs à rejouer encore et encore tant il y a énormément d’armes à débloquer puis à améliorer pour obtenir enfin le saint graal du fun : les munitions illimités ! On doit quand même prévenir que les scripts incessants et la lenteur du début du jeu rendent la succession de New Game+ très peu fluide. On comprend cependant, que la durée de vie du titre ne se limite pas aux 8 heures de la première run mais bien plus !

Un lac qui n’est pas sans rappelé RE 4

Enfin pour rapidement évoquer le lore de Resident Evil tout en évitant de vous spoiler, sachez que les révélations sont potentiellement énormes mais sont très mal exploités puisque très vite expédié et se révèlent finalement sans aucune portée. Quel dommage !

En se basant sur des principes fondamentaux de la légendaire saga qui souffle ses 25 bougies cette année, Resident Evil Village vous proposera une aventure rythmée, explosive et à la réalisation maîtrisée qui saura plaire à tout le monde. Piégé entre son héritage de RE 4 et son devoir de succession de RE 7, Village se révèle être une œuvre sans véritable identité, ne proposant rien de nouveau ni de marquant. Et si vous allez très certainement beaucoup vous amuser sur le jeu, il ne marquera probablement pas la Saga comme ont pu le faire ses deux inspirations.