TEST de FORSPOKEN

Nous avons pu jouer à Forspoken et le terminer. Ce fut une expérience éprouvante tant le jeu n’a finalement que très peu de choses à proposer. Son gameplay est riche mais mal amené et qu’on vient souvent limiter.

Voici notre avis en vidéo-test : https://youtu.be/JMbmtmyzVPs

Au global voici notre ressenti par catégorie :

Réalisation : C’est très clairement l’un des points forts du jeu. Forspoken est beau ! Le luminous engine est parfaitement maîtrisé, peu de bugs sont à noter et cela impressionne considérant la nature même du jeu. Sur PS5, le menu options vous proposera 3 modes différents, un mode qualité privilégiant une résolution 4K avec un framerate stabilisé aux 30 fps. Un mode performances permettant de profiter de 60 images seconde et c’est celui que nous avons utilisé la plus grande partie de notre aventure puisque le gameplay nerveux du jeu s’y prête parfaitement. Enfin un mode raytracing que nous avons également beaucoup utilisé pour profiter de la meilleure qualité visuelle possible du monde d’Athia. Attention, cela dit, à le désactiver lors des scènes les plus couteuses en performances puisque votre jeu peut largement chuter sous les 20fps.

Toutefois, au niveau de la bande son, on ne retrouve aucun thème marquant. L’identité du continent d’Athia peine à être installée par ce biais précis. On se laissera bien volontiers être transporté par le thème principal mais cela reste assez décevant à ce niveau.

6/10

Gameplay : C’est l’autre point fort du jeu, celui ci est nerveux, aérien et très satisfaisant…

… Quand on veut bien nous laisser jouer. La longue phase introductive n’aura de cesse d’ôter les contrôles au joueur. Les sorts sont trop nombreux et ne se débloquent qu’en suivant la trame principale. Cela a pour effet de tuer dans l’œuf toute exploration. Faire les quêtes annexes, ou « détours » comme elles sont appelées est une perte de temps puisque les possibilités seront limitées pendant plus de la moitié du jeu liée à la quête principale. De même, la partie liée au parkour magique manque de précision et pourra être source de frustration également.

6/10

Durée de vie :

Avec une histoire pouvant être terminée en une quinzaine d’heures et un nombre d’activités annexes assez solide, la durée de vie du jeu est très correcte. Cela dit, il n’existe pas de monde où Forspoken sera relancé par les joueurs après l’avoir terminé, si toutefois vous persistez jusque là.

5/10

Scénario :

Cliché, peu entrainant et sans enjeux, le scénario est le véritable point noir de Forspoken alors même que l’on retrouve Amy Hennig à l’écriture qui avait pourtant su marquer l’industrie avec des jeux comme Uncharted 2. Frey, l’héroïne de Forspoken, est détestable du début à la fin. Le côté humoristique ne colle pas vraiment avec l’histoire qui nous est narrée. Il en résulte un décalage entre ce que le jeu souhaite que les joueurs ressentent et ce que l’on ressent vraiment face à ce qui se joue en face de nous. La fin, proposant un choix aux joueurs sonne comme un aveu d’échec de la part des développeurs.

1/10

Verdict :

Forspoken n’est pas dénué de qualités. Intrinsèquement son gameplay et sa réalisation sont même plutôt bons. Malheureusement la LuminousTeam pèche constamment dans l’exécution de ses idées. Le rythme beaucoup trop haché du jeu ainsi que son anecdotique scénario nous ont empêchés de prendre le moindre plaisir durant les 20 heures de jeu que nous a demandé Forspoken. Il est alors difficile de conseiller ce jeu au prix de 79.99€

4/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :